coronarovirus3.jpg

La survie en jeu

coronarovirus.jpg

En raison des précautions de confinement à respecter scrupuleusement, certaines personnes peuvent vivre difficilement ce confinement.

En effet, les médias parlent de danger, de guerre et de mort qui font appel à l'instinct de  survie.  

La survie appartient à nos couches les plus profondes (reliées au premier chakra), celles de l'homme primitif, en lien avec un monde hostile.

C'est le lien avec la vie sur terre, l'énergie vitale animant son corps depuis que l'homme est homme (plus animal qu'homme à cette époque).

La stimulation de la pensée de survie, le contexte de peur de l'autre  réactivent ce niveau chez tout être humain (qui explique les stocks entre autres comportements). 

Pour certains, cela réactive des événements oubliés et au stress réel de la situation actuelle (à prendre en considération comme réellement grave) peut se surajouter un stress lié à un événement passé qui aggrave la situation.

Pour d'autres cela va réveiller des émotions diverses (peurs refoulées, sentiment d'impuissance, colère d'un pouvoir de vivre non utilisé..).  

En parler, en reparler avec plus de compréhension parfois permet de prendre de la distance avec tout cela et penser à la vie de nouvelle manière et même revenir à la vie pour certains.

 

PARLER RESTE ESSENTIEL

D'AUTANT PLUS EN CES PÉRIODES D'ISOLEMENT 

telephoneCoronaBESOINDEPARLER.png

Soigner à distance

Le soin à distance se fait en convenant d'un rendez-vous, la personne s'allonge -ou se couche même- se mettant en relation sans parler et le thérapeute  se relie à elle sur les "plans subtils".

L'effet peut être le même qu'un soin avec les mains. Il y a un mieux être, une détente... tous les effets que peuvent apporter un soin énergétique .... sans parole !

Ceux qui le pratiquent ainsi parlent souvent d'un transfert d'énergie. 

L'ayant déjà pratiqué, la personne effectivement en sent les effets mais j'ai toujours des informations pour elle et je les lui redonne par la suite. 

Comme je privilégie toujours la parole, je propose que cette phase se fasse avant donc un entretien téléphonique, mais elle peut être évitée par l'entretien directement. 

Je propose donc des soins par téléphone.

Par une connaissance de la personne possible par une empathie particulière et ayant déjà l'expérience de cette pratique, je sais que la personne peut ressentir l'effet de cette parole soit de suite (intestins dénoués pour une personne, mieux être pour une autre, compréhension qui rassure pour une autre...), soit par la suite après une nuit de sommeil pour intégrer cela. 

Comme pour un "soin normal", ce sera l'application de ce qui a été retrouvé pendant ce soin, qui permettra que ce mieux être perdure. 


 

 

La détente, la diminution du stress permet de récupérer ce moyen de défense qu'est l'immunité. On le sait le stress, la fatigue physique (et même la fatigue mentale de se poser mille questions),  perturbent l'immunité naturelle

Celle-ci fait partie de la survie en l'homme et lui permet de se défendre contre les agresseurs (bactérie, virus..) si son système immunitaire est naturellement sain et bien entretenu (une bonne alimentation avec des fruits et légumes, de l'activité physique, un bon sommeil), s'il n'est pas épuisé dans d'autres causes (stress trop fort ou chronique mais aussi maladies chroniques, lutte contre des toxiques divers...).

Ainsi ramener la détente, lutter contre le stress permet de faire aussi de la prévention parce que d'autres barrières que celles de se laver les mains et mettre de la distance avec l'autre (essentielles) sont mises en place.

L'immunité est cette barrière naturelle que nous portons en nous sans le savoir.

Intérieure, invisible, il faut parfois la restaurer. 

A la survie fera place la vie avec ses dangers qu'on ne pourra jamais tous éliminer mais contre lesquels on pourra se défendre. Chacun pourra vivre ce qu'il a à vivre en gérant mieux son énergie pour rebâtir, espérons-le, une nouvelle vie en ayant changé quelques mauvaises habitudes dont la prise de conscience se sera faite dans cette période difficile (modes de vie, comportements...).

 

 

Précision : je ne propose pas les outils tels que Skype.

En effet ceux-ci faisant appel à l'image, à l'écran la personne reste dans l'attention et donc le contrôle intellectuel encore. Cela correspondrait à l'entretien préalable au soin.

Parler sans voir, au téléphone permet de se libérer bien plus que la personne pensait pouvoir le faire au départ par perte de ce contrôle. Cela correspond au temps du soin, où il faut aller plus profondément en soi et où la relation n'est plus intellectuelle, contrôlée. 

L'immunité  

Rester éveillée pour la personne, 

Avoir des informations pour moi

c'est l'essentiel

 

stopcoronavirusimmunité

 Soins spéciaux CORONAVIRUS